Un pôle integré

Le pôle social

Une vision globale, une assistance en lien avec la mission, une réactivité adaptée
et une expertise reconnue.

Une des particularités de la SELARL AJ PARTENAIRES est de disposer d’un pôle social intégré, constitué de personnes mobiles, qualifiées et expérimentées pouvant intervenir sur l’ensemble des Etudes AJ PARTENAIRES et donc au plus près des entreprises et associations en difficulté.

Composé d’une responsable de Pôle, d’une collaboratrice et d’assistantes qualifiées, le Pôle social d’AJ PARTENAIRES met en pratique, dans un domaine sensible et délicat, les compétences et le savoir-faire de ses collaborateurs pour d’une part, assister les employeurs dans les procédures judiciaires ou le cas échéant, sur des missions de prévention, et d’autre part accompagner les salariés de l’entreprise confrontés à des situations particulières en répondant à leurs interrogations et inquiétudes.

Le rôle du Pôle Social est en adéquation avec les missions confiées au professionnel dont la principale, en matière sociale, est de veiller à l’application des règles et au respect des obligations en vigueur en conciliant le code du travail et le code de commerce.

Notre équipe se distingue par son expertise notamment sur les missions suivantes :

  • la réalisation d’un audit pour :
    • appréhender l’environnement social, les particularités et les spécificités liées à l’organisation du travail,
      au fonctionnement interne,
    • identifier les points critiques et anticiper les difficultés prévisibles à court terme,
    • proposer une solution adaptée à chaque situation ou identifier les actions prioritaires.
  • l’étude d’impacts d’un projet de restructuration durant la procédure aux fins d’identifier ses conséquences sur la solution de sortie (adéquation coût/passif) ;
  • l’assistance du dirigeant ou des fonctions transversales, quel que soit l’effectif salariés, dans la gestion des ressources humaines, le traitement des difficultés passagères et des spécificités liées à la procédure collective en lien avec le mandataire judiciaire ou avec les autres intervenants dans l’entreprise (expert-comptable chargé de la paie, conseils juridiques ou avocats, etc.) ;
  • la maîtrise et la gestion de procédures de licenciement collectif pour motif économique (de la préparation du calendrier à la mise en œuvre des licenciements en passant par la réalisation des notes destinées à l’information-consultation des instances représentatives du personnel et l’élaboration du Plan de Sauvegarde de l’Emploi adapté au dossier (document unilatéral ou accord collectif) ;
  • l’instauration ou le rétablissement d’un dialogue constructif avec les représentants du personnel tout au long de la procédure collective et en particulier lors de consultations spécifiques et obligatoires portant notamment sur un projet de réorganisation avec compression des effectifs ;
  • un rôle d’interface entre l’employeur et les salariés permettant d’apporter des solutions rapides et adaptées
    dans l’intérêt de tous ;
  • des échanges réguliers et directs avec des acteurs et opérateurs incontournables (mandataire judiciaire, juge commissaire, AGS) et les institutionnels publics (DIRECCTE, DGEFP, POLE EMPLOI) ;
  • l’analyse d’un projet de reprise sous l’angle social pour :
    • apprécier la qualité et la pertinence du projet futur et si nécessaire, mettre enévidence les dysfonctionnements ou difficultés prévisibles afin que des améliorations ou précisions soient apportées avant la consultation des représentants du personnel,
    • sensibiliser les candidats sur les dispositifs mobilisables auprès des autorités administratives en vue de préserver un nombre supérieur d’emplois,
    • estimer le cas échéant, les économies corrélatives au projet de reprise ainsi proposé pour éclairer la juridiction dans sa prise de décision.

Pôle Social

Madame Isabelle GLATTARD

Madame Chloé RAYNAUD